Un peu d’histoire

Le Sagittaire, association loi 1901, a été créé en 1995 par un groupe de personnes sensibilisé à la problématique de la toxicomanie.

Ce groupe d’habitants et de professionnels qui participait au CIPD (Comité Intercommunal de Prévention de la Délinquance) a créé le réseau Germinal (formation-travail en réseau – réflexion autour de la toxicomanie qui apparaissait dans les communes de Carvin, Oignies et Libercourt).

L’association émane de ce groupe. À sa création, le Sagittaire avait déposé un projet de post-cure à destination des toxicomanes et de lieu d’écoute afin de se situer au plus près des quartiers et de ses habitants. Le projet de post-cure n’a pu être créé faute de moyens financiers.

À sa création, le Sagittaire fonctionnait avec des bénévoles, et en 1996, l’association a reçu des subventions dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre la Toxicomanie daté du 14 septembre 1995.

L’Association fût agréée pour un service Point Écoute (circulaire DGS/DGAS n° 2002/145 du 2 mars 2002).

Le Point Écoute est dans le dispositif unifié des Points Accueil Ecoute Jeunes-Parents.

Dès sa création, l’association s’est engagée dans la lutte contre le Sida. C’est à ce titre qu’en 2007, elle a été sollicitée par les services de l’état pour la création d’un service ACT sur le Pas-de-Calais.

En 2009, l’Association a reçu un agrément ministériel autorisant l’ouverture de 3 appartements de coordination thérapeutique. En septembre 2015, le service est conforme pour 6 places en ACT, en  juillet 2016, le service a ouvert 5 places supplémentaires sur la Zone de proximité de Douai soit 11 places.

Depuis juillet 2018, le service gère  14 places d’Appartements de Coordination thérapeutique (A.C.T) sur le territoire de santé de l’Artois-Douaisis.

 

Mission générale

Depuis sa création, l’association a pour objet :

  • L’étude, la création, l’organisation et la gestion de toute activité ou structure visant à la prévention, aux soins, à l’accompagnement direct ou indirect de personnes connaissant des problèmes médicaux, psychologiques et sociaux, entraînés par l’utilisation de drogues psycho actives, légales ou illégales et de leurs conséquences directes ou indirectes.
  • La sensibilisation, l’information de tout public – jeunes et adultes, professionnels ou non – en matière de prévention, soins et accompagnement des usagers de drogues psycho actives légales ou illégales.
  • La recherche de toute information ou contacts, propres à élargir et faciliter son action.
  • L’accompagnement médico-psycho-social de malades chroniques (VIH, VHC, cancer, diabète) en situation de précarité sociale et/ou psychologique.

 

Les valeurs fondamentales défendues par l’Association Le Sagittaire sont les suivantes :

Respect de la dignité humaine : la notion de dignité humaine fait référence à une qualité liée à l’être même de chaque homme, ce qui explique qu’elle soit la même pour tous et qu’elle n’admette pas de degrés. Convaincu que le respect de la dignité humaine passe par la qualité de l’accueil, le Sagittaire porte une attention particulière à ce que toute personne accueillie bénéficie d’un respect inconditionnel, quel que soit l’âge, le sexe, la santé physique ou mentale, la religion, la condition sociale ou l’origine ethnique de l’individu en question. Il reconnaît les compétences et savoirs des personnes et des groupes ainsi que des organisations sociales.

Responsabilité et autonomie de la personne : la responsabilité consiste en une capacité pour un sujet volontaire et conscient de prendre une décision sans en référer au préalable à une autorité supérieure, à pouvoir donner les motifs de ses actes, et à être jugé sur eux. L’autonomie, quant à elle, est cette qualité dynamique de l’être humain, qui trouve son équilibre personnel entre les règles qu’il s’est lui-même choisies, et celles qui lui sont imposées, mais dont il admet le bien-fondé. Le Sagittaire entend respecter ce principe fondamental qu’est l’autonomie individuelles, en donnant les moyens et informations utiles à la personne afin qu’elle puisse prendre une décision éclairée. Elle rend la personne responsable et libre de ses choix, elle la replace dans la maîtrise de sa propre histoire. Elle a le souci de la présentation de la part d’autonomie de toute personne prise en charge, et de son libre arbitre.

Anonymat et confidentialité : le Sagittaire respecte l’anonymat des personnes accueillies et garantit la confidentialité des informations la concernant. cependant, afin de garantir la meilleure prise en charge possible pour la personne et d’en assurer la continuité, les professionnels du service peuvent, sauf opposition de la personne et dûment avertie, échanger et partager des informations relatives à la même personne, rentrant ainsi dans le cadre du secret partagé. Enfin, le professionnel est dans l’obligation légale de lever toute confidentialité en cas de maltraitance sur mineur. Sa responsabilité professionnelle et civile y est engagée.

Équité : l‘équité se définit comme la qualité de celui qui juge impartialement, qui reconnaît les droits de chacun. Le Sagittaire s’emploie à promouvoir pour toutes les personnes l’accès à un lieu d’accueil et d’écoute. Il ne met pas en concurrence les dossiers de demande d’admission les uns avec les autres et propose le même accompagnement d’un point de vue éthique. Il est sensible aux personnes défavorisées voire exclues sur un plan financier, social ou culturel. Pour ce faire, l’Association favorise la proximité de ses services. L’Association se doit d’être clairement identifiée dans l’ensemble de ses missions par les partenaires et les interlocuteurs. Elle peut apporter son soutien en matière de prévention des conduites à risque.

Approche globale : toute personne doit être accueillie et rencontrée au travers une approche globale, prenant en compte l’ensemble des facteurs qui la détermine. Ainsi, les facteurs économique, social médical, psychologique et culturel doivent être retenus dans l’évaluation et la prise en charge de la problématique singulière de la personne.

Laïcité et indépendance : le Sagittaire met en avant son indépendance ; il n’émane d’aucun courant religieux ou politique. Il lutte contre l’exclusion et vient en aide aux personnes en difficultés avec le souci et la volonté de promouvoir les principes de tolérance, de respect des croyances et des convictions politiques.

 

La charte de bientraitance : 

  • Adopter en toute circonstance une attitude professionnelle d’écoute et de discernement à chaque étape du parcours de l’usager.
  • Donner à l’usager et à ses proches une information accessible, individuelle et loyale.
  • Garantir à l’usager d’être coauteur de son projet en prenant en compte sa liberté de choix et de décision.
  • Mettre tout en oeuvre pour respecter l’intégrité physique et psychique, la dignité et l’intimité de l’usager.
  • S’imposer le respect de la confidentialité des informations relatives à l’usager.
  • Agir contre la douleur aiguë et/ou chronique physique et/ou morale.
  • Accompagner la personne et ses proches dans la fin de vie.
  • Rechercher constamment l’amélioration des prestations d’accueil, d’hôtellerie, d’hygiène, de transports, etc.
  • Garantir une prise en charge médicale et soignante conforme aux bonnes pratiques et recommandations.
  • Évaluer et prendre en compte la satisfaction des usagers et de leur entourage dans la dynamique d’amélioration continue des services proposés.
Adresse
Association le Sagittaire
8 bis rue Salvador ALLENDÉ
62220 Carvin
Nord Pas de Calais
Coordonnées
E-mail : siege.social@le-sagittaire.fr
Téléphone : 03.21.37.40.24
Horaires d’ouverture
Lundi et Vendredi : 9h - 12h30 / 13h30 - 17h30
Mardi, Mercredi et Jeudi : 9h - 12h30 / 13h30 - 18h
Nous trouver